Les peuples de Lore & Legacy : les orcs

Les peuples de Lore & Legacy : les orcs

Le cinquième article de notre série dédiée aux peuples de Lore & Legacy s’intéresse aux orcs ! Comme avec les ælfyns (elfes) et les dakti (nains), ce qui m’intéressait ici était de revisiter à ma manière une race classique de la fantasy. Massifs et larges d’épaule, les orcs d’Empyréa sont d’ailleurs originaires de la même planète que les ælfyns.

Les peuples de Lore & Legacy : les orcs
« Voyageur orc », par Pierre Le Pivain.

Mesurant généralement 2 mètres pour 100 kilos, les orcs sont des humanoïdes endurants et musclés, possédant une très grande force. Ils vivent en moyenne 60 ans. De l’avis des humains, leur apparence rappelle par certains aspects les grands félins de la Terre : de petites oreilles triangulaires, des yeux perçants dotés de pupilles en fente, et la présence de fourrure allant du gris au brun-roux qui recouvre une grande partie de leur corps. Leur apparence intimidante, notamment leur mâchoire puissante garnie de crocs acérés dont des canines inférieures proéminentes, s’accompagne d’une réputation de grande férocité.

S’il est vrai qu’en situation de conflit les orcs peuvent se révéler des adversaires aussi redoutables que sanguinaires, ils forment en temps normal un peuple doux et relativement pacifique… du moins tant qu’on ne leur cherche pas des noises. Ils vivent en tribus nomades pouvant compter jusqu’à 200 individus (environ trente familles) dans les vastes plaines d’Apadōmak. Leur société est matriarcale, chaque tribu étant dirigée par une doyenne appelée Kentorq. Elle-même est soumise à l’autorité de la Qōre, ou “reine-mère”.

On estime qu’un mâle orc naît pour quatre femelles ; cette disparité a engendré une société polygyne. La rencontre d’une partenaire potentielle s’accompagne de longues tractations entre les épouses pour savoir si oui ou non elles acceptent d’accueillir la nouvelle venue dans le cercle familial. Un orc mâle n’a pas le droit de courtiser une nouvelle femme sans l’accord explicite de ses compagnes existantes. Celui qui défierait cet interdit deviendrait un zaraqe, un “brise-famille”, et serait banni de la tribu. Seul un grand fait d’arme ou une action héroïque lui permettrait alors de regagner son honneur. Dans la tradition orque, les femelles, plus agiles, tiennent le rôle de chasseresses. Les mâles, plus forts, ont celui de guerriers. En tant que protecteurs de la famille, c’est aussi aux mâles qu’il revient d’élever les enfants.

Les orcs n’aiment pas la technologie. Sans être des luddites militants, ils se méfient instinctivement de toute machine dont ils ne comprennent pas le fonctionnement. Cela a contribué à créer un lien particulier avec les dakti, très pédagogues et enthousiastes dès qu’il s’agit de détailler les rouages internes d’un appareil (au contraire des ælfyns et humains, qui manquent de patience).

Dénués d’artifice ou de malice, les orcs disent ce qu’ils pensent, pensent ce qu’ils disent et agissent en conséquence.

Informations de jeu :

Dans Lore & Legacy, les orcs sont définis par deux Traits raciaux :

  • Animiste : Les orcs pensent que chaque chose possède une âme, y compris la nature elle-même. Cette croyance profonde leur permet d’entrer facilement en résonance avec le champ éthérique. La manipulation des énergies magiques qui balayent le monde leur est donc instinctive.
  • Techno-sceptique : Les orcs ne font pas confiance aux machines et aux technologies trop avancées. En particulier celles dont le fonctionnement leur échappe.
Partager :

Laisser un commentaire