Interview : Roman Heuser (Aetheric Odyssey)

Interview : Roman Heuser (Aetheric Odyssey)

🇫🇷 Roman Heuser est le compositeur d’Aetheric Odyssey, la bande originale officielle de Lore & Legacy. Nous lui avons posé quelques questions au sujet de son parcours, et du travail effectué pour mettre en musique le monde d’Empyréa ! (English version below!)

Salut Roman, peux-tu nous parler un peu de toi ?

Je m’appelle Roman Heuser, j’ai 32 ans et je viens d’Aix-la-Chapelle, en Allemagne (où je vis et travaille toujours). J’ai étudié la sociologie à Aix-la-Chapelle (licence et maîtrise) et je travaille principalement dans le domaine des ressources humaines (développement du personnel, coaching d’équipe, développement organisationnel, etc.)

Comment es-tu devenu compositeur ?

Je pense que je peux dire que mes premiers contacts avec les jeux vidéo ainsi que les films de mon enfance ont posé les bases de ma future passion pour la musique. Ma première console de jeux vidéo était une SNES et deux des premiers jeux dont je suis tombé amoureux étaient Zelda : A Link To The Past et Terranigma. Je gardais souvent la console allumée non seulement pour jouer aux jeux, mais aussi pour écouter les magnifiques mélodies. D’autres influences qui m’ont poussé vers la musique de bande originale étaient les bandes originales de films comme Batman et Batman Returns par Danny Elfman, Star Wars (bien sûr !) et Le Seigneur des Anneaux (la musique d’Howard Shore m’immerge dans cet univers à chaque fois que je l’écoute).

Lorsque j’étais adolescent, je suis devenu un métalleux et j’ai rapidement découvert que je voulais créer ma propre musique. J’ai donc acheté une guitare, j’ai essayé d’apprendre tout seul avec des livres et des vidéos et j’ai monté mon premier groupe (j’avais 14 ou 15 ans à l’époque). La toute première chanson que j’ai écrite contenait déjà quelques éléments orchestraux que j’ai programmés avec un petit logiciel de tablature pour guitare appelé Guitar Pro. C’était mon principal outil de « composition » pendant des années. Mon premier groupe n’a pas survécu très longtemps, mais peu après, j’ai rejoint un nouveau groupe et j’ai apporté plusieurs chansons dans ma « besace ». Je suis rapidement devenu le principal compositeur de mon nouveau groupe, My Decadence, et nous avons été actifs pendant plusieurs années. Les morceaux que j’ai écrits pour le groupe sont devenus de plus en plus complexes et, bien que nous jouions principalement un mélange de Death-Metal mélodique et de Thrash-Metal, je n’ai pas pu résister à l’envie d’expérimenter de plus en plus des arrangements orchestraux.

Au fil du temps nous sommes partis étudier dans différentes villes, et avons pris la décision de mettre le groupe en pause. C’est à ce moment-là que j’ai eu l’idée de commencer à composer des bandes originales orchestrales.

Comment abordes-tu la création d’un nouveau morceau de musique ?

La plupart du temps, cela commence par de l’improvisation. Je charge généralement des instruments et des sons qui reflètent l’humeur dans laquelle je suis ou l’atmosphère que je veux atteindre et je commence à jouer avec. Plus ils correspondent à mon humeur du moment, plus il m’est facile de trouver des idées 😉

Lorsque je travaille pour un client, j’essaie généralement de me plonger d’abord dans sa vision créative. Cela peut se faire en regardant des œuvres d’art, des photographies ou des vidéos qui reflètent le monde pour lequel la musique doit être écrite. J’aime aussi m’entourer de musiques inspirantes de tous les genres ou régions culturelles qui correspondent au briefing sur lequel je travaille. Tout cela s’intègre dans l’improvisation et le modèle spécifique que je construis dans ma station audionumérique (DAW).

Ensuite, il y a beaucoup d’expérimentations avec des arrangements, des sons et des effets. C’est un processus assez complexe, mais ces premières idées musicales qui me portent vraiment dans le reste du morceau sont souvent les plus difficiles à trouver.

Comment as-tu procédé pour Lore & Legacy ?

La bande originale de L&L était un projet spécial pour moi. Même aujourd’hui, alors que tout est terminé, j’ouvre de temps en temps le PDF original contenant le briefing, car il m’a beaucoup inspiré lorsque je l’ai reçu. Ce qui était unique pour moi, c’est que les différents paysages et cultures de L&L sont tous enracinés dans des cultures et des régions spécifiques de notre monde réel, même s’il s’agit d’un univers de science-fantasy. J’ai adoré l’accent mis sur les influences culturelles de l’Afrique et de plusieurs pays d’Asie, car ce sont des influences totalement nouvelles pour moi en matière de composition. Je suis tombé sur tellement de styles musicaux traditionnels intéressants en faisant mes recherches pour la bande originale que cela a vraiment eu un impact sur l’ensemble de mon processus créatif.

Par exemple, j’ai créé des listes de lecture avec des musiques folkloriques originales du Népal ou d’Afrique de l’Est et j’ai essayé d’entrelacer des éléments de ces genres dans des thèmes spécifiques de la bande-son du jeu. C’est un élément très particulier qui a donné le coup d’envoi du travail sur de nombreuses pistes. Un autre élément spécial pour moi était le genre de la science-fantasy lui-même. Il m’a donné l’occasion de combiner une bande-son de RPG orchestrale plus classique avec des éléments modernes comme des synthés, des guitares et même des éléments tirés du metal. Cette liberté a rendu l’ensemble du processus très satisfaisant et stimulant à la fois.

Es-tu toi-même rôliste ?

Eh bien, j’adore jouer à des jeux vidéo de type RPG, mais je n’ai jamais joué à des jeux de rôle sur papier ou en live action – malgré quelques expériences précoces avec un jeu de rôle allemand appelé Das Schwarze Auge (L’Œil noir) quand j’étais enfant 😉

Y a-t-il un morceau de Lore & Legacy dont tu es particulièrement fier ?

La diversité de l’histoire du jeu m’a donné une grande liberté de création, c’est pourquoi il est difficile de choisir les morceaux que j’aime le plus.

Patera a été le premier morceau composé pour cette bande-originale et tout s’est fait dans une sorte de « flux », la mélodie m’est venue très rapidement. Je pense que c’est un morceau qui « fonctionne » vraiment bien.

En ce qui concerne l’atmosphère générale, je suis particulièrement satisfait du thème des ælfyns, car plusieurs personnes qui l’ont écouté m’ont dit qu’elles pouvaient en quelque sorte « ressentir » la forêt. C’est que je voulais transmettre avec ce morceau, l’objectif semble donc avoir été atteint 😉

En ce qui concerne mes racines metal, j’ai eu beaucoup de plaisir à créer un thème musical vraiment sombre et menaçante pour les antagonistes du jeu (les Ekkaïms), ainsi qu’une musique façon  « boss final » pour l’attaque du dragon.

Chaque morceau possède un élément unique que j’aime beaucoup, mais ce sont ceux qui me viennent immédiatement à l’esprit.

Peux-tu nous parler du reste de ta production musicale ?

Bien sûr ! Je pense que mes morceaux peuvent être divisés en trois catégories.

  1. Je compose des morceaux rien que pour moi que je diffuse sur YouTube et sur d’autres plateformes comme musique d’écoute sans lien avec des œuvres existantes comme des jeux ou des films.
  2. La deuxième catégorie est celle des œuvres de commande, réalisées pour des jeux, des films, des vidéos YouTube, etc. à la demande d’un client. Ces œuvres sont particulièrement passionnantes en raison du défi que représente le fait de comprendre la vision créative d’un autre auteur/designer/artiste et d’en élaborer une représentation musicale, voire d’ajouter de nouveaux éléments auxquels le créateur n’avait pas pensé au départ.
  3. Ma troisième passion, ce sont les reprises orchestrales de musiques de jeux vidéo que j’ai adorées dans mon enfance et encore aujourd’hui. Mon album de reprises de Terranigma en est un bon exemple 😉

Où les gens peuvent-ils te suivre ?

Si vous souhaitez entrer en contact avec moi, je vous invite à consulter mon site. Pour vous faire une idée de ma musique, vous pouvez également visiter ma chaîne YouTube, car c’est là que je publie la plupart de mes morceaux.

J’ai également un profil sur Bandcamp, alors n’hésitez pas à le consulter.

Enfin, vous pouvez trouver ma musique originale et l’album de reprises de Terranigma sur Spotify, iTunes, Amazon Music et bien plus encore !


🇬🇧 Roman Heuser is the composer of Aetheric Odyssey, the official Lore & Legacy soundtrack. We asked him a few questions about his musical career, and his journey through the lands of Empyrea!

Hi Roman, can you tell us a bit about yourself?

My name is Roman Heuser, I’m 32 years old and come from Aachen, Germany (were I still live and work). I studied Sociology in Aachen (Bachelor & Master’s degree) and am working in the HR field as my main job (staff development, team coaching, organisational development etc.).

How did you start composing?

Guess I can say that my early contacts with video games as well as my favourite movies when I was a child built the foundation of my passion for soundtracks. My first video game console was an SNES and two of the first games I fell in love with were Zelda: A Link To The Past and Terranigma. I would often keep the console switched on not only for playing the games, but for listening to the beautiful soundtracks as well. Other influences that pushed me towards Soundtrack music were movie scores like Batman and Batman Returns by Danny Elfman unique score, Star Wars (of course!) and The Lord Of The Rings (Shore’s music really swallows me in whenever I listen to it).

When I was a teenager, I became a metalhead and quickly discovered that I wanted to make music by myself. So I bought a guitar, tried to learn it by myself with books and videos and started my first band (I was 14 or 15 years old back then). The very first song I ever wrote already had some orchestral elements in it that I programmed with a little guitar tablature program called Guitar Pro. This was my main « composing » tool for years. My first band didn’t survive that long but quickly after that, I joined a new band and brought a « bag » of songs with me. I quickly became the main songwriter for my new band My Decadence and we were active for several years. The tracks I wrote for the band got more and more complex and although we were mainly playing a mix of Melodic Death- and Thrash-Metal, I couldn’t resist to experiment with orchestral arrangements more and more.

When we got older and started to study in different cities, we came to the conclusion to put the band to sleep. That was the point were I got the idea os starting to make orchestral soundtrack music on my own.

When working on creating a brand new music track, what is your process?

Most of the time, it starts with improvisation. I usually load up some instruments and sounds that reflect the mood I’m in or the atmosphere that I want to achieve and start to play around with them. The better they fit to my current mood, the easier it gets for me to come up with ideas 😉

When working for a client, I usually try to dive into the creative vision of him or her at first. This can be done by looking at artworks, photographs or videos that reflect the world that the music should be written for. I also like to surround myself with inspiring music from all genres or cultural regions that fit to the briefing I’m working on. All this flows into the improvisation and the specific template that I build in my DAW (Digital Audio Workstation).

After that, there’s a lot of experimenting with arrangements, sounds and effects. It’s quite a complex process that follows, but these first musical ideas that really carry me through the rest of the track are often the hardest to come up with.

How did you approach the work on the Lore & Legacy soundtrack?

The soundtrack for L&L was a special project for me. Even today after everything’s finished, I open the original PDF with the brief from time to time because it was so inspiring when I received it. What was unique for me was that L&L‘s different landscapes and cultures – while being complete fictional ideas within a Science-Fantasy setting – are all rooted in specific cultures and regions of our real world. I loved the focus on cultural influences from Africa and several Asian countries, because these were completely new influences for me when it comes to composing. I stumbled upon so many interesting traditional musical styles while doing my research for the Soundtrack that it really made an impact on my whole creative process.

For example, I created playlists with original folk music from Nepal or Eastern-Africa and tried to interlace elements of these genres into specific theme’s of the game’s soundtrack. That was a very unique element that kickstarted the work on many of tracks. Another special element for me was the genre of Science-Fantasy itself. It gave me the opportunity to combine a more classical orchestral RPG-soundtrack with modern elements like synths, guitars and even some metal elements. This freedom made the whole process really fulfilling and challenging at the same time.

Are you a roleplayer yourself?

Well, I absolutely love playing video game RPGs, but I never played Pen & Paper or Live Action RPGs – despite some early experiments with a German P&P game called Das Schwarze Auge (The Dark Eye) when I was a kid 😉

Any Lore & Legacy track you’re particularly proud of?

The diversity of the game’s lore gave me a lot of creative freedom, so it’s hard to pick single tracks that I like the most.

Patera was the first track I started on and the process of composing it felt like a single fast « flow ». It seemed to me that this one really « works ».

When it comes to the overall atmosphere, I’m especially happy with the Aelfyn theme, because several people who listened to it told me that they can somehow « feel » the forest that I wanted to illustrate within the piece. So this seems to have been achieved 😉

And regarding my metal roots, it was a lot of fun for me to create a really dark and menacing musical representation of the game’s antagonists (the Ekkaim), as well as the « final boss »-like theme for the Dragon Attack.

Every track has a unique element that I really like, but these were the first that came to my mind.

Can you tell us about the rest of your musical productions?

Sure! I guess my tracks can be divided in three categories.

  1. I compose pieces just for myself that I release on YouTube and on other platforms as listening music without connections to existing works like games or movies.
  2.  The second one are commissioned works for games, movies, YouTube videos etc. which I compose for clients. These are especially exciting because of the challenge of understanding the creative vision of another author/designer/artist and working out a musical representation of it or even adding new elements that the creator didn’t think of at first.
  3. My third passion are orchestral covers of existing video game music that I loved as a child until today. My Terranigma cover album is a good example for this 😉

Where can people follow you?

If you want to get in contact with me, I invite you to check out my homepage. To get an impression of my music, you can also visit my YouTube channel because I release most of my music here.

I’ve also got a profile on Bandcamp, so feel free to check it out.

Last but not least, you can find my original music and the Terranigma cover album on Spotify, iTunes, Amazon Music and more!

Partager :

Laisser un commentaire